Actualités

30 jeunes collégiens des Vosges vont devenir cadets de la sécurité civile

Ce mardi soir, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, préfet des Vosges, Emmanuel Bourel, directeur académique de l’Éducation nationale et Dominique Peduzzi, président du SDIS ont signé une convention pour former des jeunes de 5e, volontaires, à la sécurité civile.

Suite aux attentats, beaucoup de citoyens ont eu envie de pouvoir jouer un rôle actif et apporter leur aide dans ce type de situation. Cette convention a permis de mettre en place une formation concertée entre les collèges et les service de secours des Vosges. 3 établissements se sont inscrits dans le dispositif, Pierre et Marie Curie de Neufchâteau, Jules Ferry du Thillot et Charles-Édouard Fixary de Liffol-le-Grand.

3 collèges ruraux

« Nous avons choisi de privilégier 3 collèges ruraux, un peu éloignés de ce qui est mis en place dans les villes », commente Emmanuel Bourel. L’objectif est de sensibiliser les élèves volontaires à la prévention des risques et gestion de la sécurité civile. Mais c’est aussi, former ces jeunes de 5e à l’esprit de solidarité, à l’apprentissage de la citoyenneté. « Nous voulons leur montrer qu’on ne subit les choses, et que quel que soit son âge, on peut apporter sa contribution dans les situations de crise », poursuit-il.

Intégrés aux équipes de sécurité et référents de leur collège

« Ces jeunes seront formés aux premiers secours mais ils auront aussi un statut particulier dans leur collège. Ils seront réfPS1érent sécurité et seront intégrés à la mise en place d’exercice d’évacuation ou de confinement », précise le préfet.

Une formation de qualité

La formation compte 60h les mercredis après-midi. « 60h, c’est conséquent, insiste le colonel Hugues Deregnaucourt, directeur du SDIS. Il faut avoir les moyens de ses ambitions et proposer une formation de qualité. Là, elle n’est pas bradée ». Elle sera complémentaire de ce qui existe déjà et sera une étape pour les jeunes pompiers volontaires, qu’il est possible d’intégrer à partir de la 4e.

30 jeunes volontaires

« Nous en avons parlé à une centaine de jeunes, 20 ont pris les documents, 8 jeunes se sont portés volontaires, 4 garçons et 4 filles. D’autres auraient bien voulu mais ils n’étaient pas libres le mercredi », détaille Thierry Jany, principal du collège du Thillot. Il y en a 10 à Neufchâteau et 12 à Liffol-le-Grand. Une nouvelle pierre à l’édifice pour les Vosges, qui est déjà un département en tête pour le nombre de personnes qui ont acquis le brevet des premiers secours et se trouve en tête pour les pompiers volontaires.

 

 

 

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page