Actualités

AG des Comités de quartiers – André-Pierre Kaufmann prend la présidence du CLIQ !

« C’est une assemblée de présidents » remarque Patrick Nardin, 1er adjoint à la ville d’Épinal. Ceux des 10 quartiers de la ville étaient représentés pour cette Assemblée annuelle. L’occasion du passage de relais de Jean-Claude Dumontier au nouveau président André-Pierre Kaufmann. Les candidatures ne se bousculant pas, il a fait l’unanimité !

Si les comités de quartier sont le moyen pour les habitants de communiquer avec la ville, les bonnes volontés s’y épuisent rapidement. « Je trouve que les conseils fonctionnent plutôt bien, se félicite Patrick Nardin. Les comités sont là pour représenter les quartiers et ça fonctionne. On est là pour entendre ce que vous avez à dire même si les propos ne sont pas toujours tendres. La démocratie n’est pas faite pour être tendre, mais nous, ça fait 30 ans qu’on vit la démocratie de proximité ».

Le relais est passé

Du coté des présidents, le ton semble un peu moins optimiste. Les bonnes volontés se font rares, peu disponibles et les conseils ne sont pas faciles à animer. Il n’y a qu’à voir pour cette élection à la tête du Comité de liaison interquartiers, il n’y avait qu’une candidature et encore un peu poussée en avant, parce que Jean-Claude Dumontier avait annoncé fermement qu’il n’y retournerait pas, « pour des raisons personnelles ». André-Pierre Kaufmann qui est aussi le président du CIQ Épinal rive gauche, a déclaré s’inscrire dans la continuité de ce qui était fait.

Un couac

« N’attendez pas la réunion de comité de quartier pour faire remonter les petits dysfonctionnements, insiste Patrick Nardin, vous avez un interlocuteur, Charly Strohmann, faites remonter vos demandes et on les gèrera au plus vite ». Il y a un « couac » qui a été transmis au cours de l’assemblée. Pour la 2e année consécutive, le CLIQ n’a pas eu de subvention ! Certainement un problème administratif, mais qui a de quoi décourager les bénévoles.

Réussir le PIG

Patrick Nardin a plaidé pour le PIG (programme d’intérêt général) qui permet de rénover son habitation, pour des personnes à revenus très modestes. Le programme a été élargi aux revenus modestes. « Sur 7M€, seulement 891K€ ont été utilisés. La Communauté d’agglomération d’Épinal joue les banquiers en avançant les fonds pour démarrer les travaux le temps que l’argent soit débloqué. La ville souhaité réussir cette opération, parlez-en autour de vous. On va mener des opérations coups de poing avant la fin de l’année ».

Le plan vélo bientôt présenté

Dominique Andrès a annoncé que le plan vélo serait dévoilé au Conseil du 17 novembre. Il sera planifié sur plusieurs années et se penche sur les pistes, les vélos à assistance électriques (plus de 700 ont été subventionnés par la ville), l’incitation à utiliser le vélo auprès des habitants et des entreprises et le stationnement. D’ici 2020 tous les équipements de la ville auront un garage vélo sécurisé.

Vers la piétonisation de la place de l’Âtre

Les comités de quartier seront associés au projet de piétoniser la place de l’Âtre, mais pour supprimer les places de parking, il fallait pouvoir offrir une alternative. C’est le parking qui sera construit au bas de la rue Saint-Michel. Il a été question d’aménager la tourbière de l’Ardoise verte pour qu’elle puisse être visité sans être envahie. « Ce sera une mise en valeur discrète ».

 Recrutement en cours pour l’hôpital

Les travaux de l’hôpital devraient lancés en janvier 2017 et il est prévu comme pour la rénovation urbaine d’embaucher des gens des quartiers. Le recrutement est encours et il passe par les centres sociaux des quartiers. Les travaux de la patinoire démarreront en extérieur en janvier 2017 et se termineront en intérieur fin août pour ne pas gêner les championnats. Patrick Nardin promet aussi que les services de la ville travailleront à sécuriser la circulation dans les quartiers, mais pour lui, le ralentissement à 30km/h n’est pas forcément la bonne réponse, parce que si la zone n’est pas adaptée, les conducteurs ne respectent pas la limitation.

CLIQ : Comité de liaison interquartiers

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page