Agriculture – Ils sont les pieds dans le fumier, à votre tour !

La tension monte. Demain, une table ronde doit remettre sur la table du Sénat, la question des prix et de la crise de l’élevage. Mais les agriculteurs l’annoncent. Jusque-là, ils ont été modérés. Les parking des grandes surfaces ont bien été arrosés de fumier, pour montrer que quand ils s’énervaient, ça ne sentait pas bon ! Mais si rien ne bouge, ils annoncent pire !

30% des exploitations lorraines sont en situation de dépôt de bilan, alertent-ils !  Ils veulent juste des prix qui leur permettent de vivre et de couvrir les frais de production. Ce n’est pas sorcier, c’est juste la règle de l’économie. Il est interdit de vendre à perte !

Pas question de mourir sans bruit !

Atention, vous êtes en train de faire mourir votre agriculture !  Les agriculteurs lancent un SOS. Il n’y a pas que la Grèce, regardez ce qui se passe chez vous ! « Aujourd’hui les agriculteurs ne veulent plus de discours, ils veulent des prix ! Il ne crèveront pas seuls et sans bruit !« , préviennent-ils.

Plus les moyens d’attendre ni de tergiverser…

Peut-on imaginer que l’agriculture régionale n’ait plus les moyens de fonctionner ? Les pouvoirs publics peuvent-ils laisser faire alors qu’on parle circuits courts et économie circulaire ? « On récolte ce qu’on sème », annoncent les agriculteurs en colère. Ils ne s’arrêteront que lorsqu’ils auront obtenu gain de cause. Ils n’ont plus les moyens ni d’attendre ni de tergiverser ! Ils sont les pieds dans le fumier, vous aussi bientôt !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page