Autmonzey et Granges-sur-Vologne, un mariage consenti

Les 2 communes n’en feront plus qu’une, tout en gardant leur autonomie. C’est un mariage consenti. Même si une poignée d’opposants y reste encore farouchement opposé, la majorité des habitants sont plutôt favorables à cette union. Les 2 conseils ont choisi le « mieux vivre ensemble ». Et les 2 maires rassurent la population : il n’y aura globalement pas d’augmentation de la fiscalité.

Cette union a fait parler d’elle.  » Une poignée de personnes ont fait primer un conflit d’intérêt personnel sur l’intérêt général, estime Guy Martinache, maire de Granges-sur-Vologne, mais c’est une minorité. On a tout à gagner à s’associer ! L’unité urbaine existe depuis des décennies. Les gens vont dans les mêmes usines, fréquentent les mêmes écoles et utilisent les mêmes services. On fait tout ensemble, on ne peut pas nier l’évidence ! ».

Pas une fusion, une union !

Ce que confirme Philippe Petitgenet, maire d’Autmonzey. : »La vie d’Autmonzey a toujours été sur Granges, à part pour le supermarché, c’est lié à l’histoire industrielle. Cette union s’inscrit dans la continuité, mais ce n’est pas une fusion ! On garde chacun, un maire délégué et notre mairie ». Les Aztmontains auront accès à tous les équipements et à la richesse de la vie culturelle et sportive de Granges et bénéficieront des mêmes tarifs.

Un transport scolaire

Pour le maire de Granges-sur-Vologne, le mariage ne peut être que bénéfique. « Les Azmontains vont pouvoir aller dans les écoles de Granges, c’est qu’ils veulent depuis des années, car on voit bien que l’Éducation nationale cherche à faire disparaître les petits groupements. On va pouvoir mettre en place un transport scolaire, ce qu’on ne pouvait pas faire avant parce qu’il n’y avait pas assez d’enfants « .

Des services pour un bassin de vie

« Est-ce que aujourd’hui, une petite commune peut prétendre avoir la capacité d’assumer ses devoirs envers ses administrés ? argumente encore le maire de Granges-sur-Vologne. Si on ne travaille pas ensemble, les services vont disparaitre sur les petites communes. On se met ensemble pour développer la politique culturelle, faire les travaux ensemble et organiser les services sur un bassin de vie ». Dans une décennie, les communes vont être absorbées dans des regroupements obligatoire, nous préférons le faire volontairement.

Une dotation de 150 000€

« Nous mutualisons nos moyens et Autmonzey va bénéficier d’ouvriers spécialisés pour ses travaux, du matériel de la commune de Granges, de compétences, de formation et d’encadrement pour ses employés. Ce qu’elle ne pouvait pas s’offrir », complète Philippe Petitgenet. Et ce qui n’est pas négligeable, les 2 communes associées bénéficieront ensemble d’une dotation de 150 000€.

Sans l’assainissement, l’endettement est  presque équivalent

Les opposants dénoncent l’endettement de Granges-sur-Vologne qui s’élève à 1000€ par habitant alors que celui d’Autmonzey n’est que de 428€/habitant. « Ces chiffres intègrent l’assainissement avec la construction d’une station d’épuration, explique le maire d’Autmonzey. Mais l’assainissement va être du ressort des intercommunalités. Sans l’assainissement, l’endettement est de 118€/hab pour Granges et de 121€/hab pour Autmonzey ». Les opposants ont signé une pétition. Ils sont 200 sur les 513 d’Autmonzey et 2813 habitants des 2 communes.

Des réseaux d’eau séparés pour l’instant

Autre crainte : l’augmentation du prix de l’eau. Il est de 0,55€/m3 à Autmonzey et de 1€/m3 à Granges. Mais les 2 communes garderont dans un premier temps, leurs réseaux d’eaux séparés. « La communautés de communes de Bruyères a un prix d’eau très bas parce qu’elle n’a pas réalisé ses installations. C’est obligatoire, elle va devoir le faire et les projections donnent un prix plus proche de 3€ avec l’assainissement ». 

Rattacher Autmonzey à la communauté de communes de Gérardmer

La prochaine étape serait de rattacher Autmonzey à la communauté de communes de Gérardmer, parce qu’elle el désire depuis longtemps et que Granges-sur-Vologne en fait partie. Pour l’instant,  Autmonzey dépend de la communauté de communes de Bruyères.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page