Collèges – « Faire plus avec moins ! »

C’est ce qu’annonçait Guy Martinache, vice-président du Conseil général délégué aux collèges. Au programme, économie d’énergie et mutualisation au maximum. Tour d’Horizon.

La chasse aux déperditions d’énergie est ouverte ! C’est la tournée des collèges pour améliorer l’isolation thermique, économiser l’énergie, mais aussi avoir un meilleur confort.

Restructuration en cours

Golbey et Charmes ont ouvert le bal avec une restructuration totale des établissements et une isolation par l’extérieur. Châtel-sur-Moselle, Fraize et Cornimont ont suivi avec 1,858M€ de travaux pour l’amélioration thermique. Vittel, Remiremont, Rupt-sur-Moselle et Dompaire sont en cours avec 3,43M€ de travaux.

19 collèges accessibles, 11 partiellement en 2017

Un chantier pour l’accessibilité est programmée pour 1,4M€. « 10M€ sont nécessaires pour rendre accessibles tous les collèges, projette le Vice-président.  A la rentrée 2017-2018, 19 collèges seront accessibles, 11 le seront partiellement et 9 ne le seront pas« .

Maintenance et commandes groupées

Le Conseil reprend également à son compte les contrats de maintenance par ses services pour tenter de rentabiliser l’entretien. Enfin, les collèges ont constitué un groupement pour une commande groupée de gaz pour le 1er janvier 2015. Cet accord est valable pour 2 ans.

A chacun selon ses besoins !

Après l’audit réalisé, les dotations aux collèges sont attribuées en fonction des besoins réels et des spécificités de chaque établissement. Cette année, les effectifs devraient perdre 295 à 300 élèves, mais ce chiffre reste une estimation. Il devra être confirmé à la rentrée. Les secteurs qui perdent des élèves sont essentiellement les secteurs en difficulté économique comme la plaine vosgienne et le secteur de montagne. « Ce n’est pas pour ça que nous devons nous désengager ! », défend le Vice-président.

695 000€ en plus pour l’informatisation

Des économies structurelles visées, pour pouvoir investir plus dans l’accompagnement éducatif et l’équipement informatique des collèges.  » 695 000€ ont été ajoutés au budget 2013, pour niveler les différences entre les collèges déjà bien équipés et les autres. Tous les collèges ont leurs ordinateurs et leur tableau blanc interactif. Nous réfléchissons à la possibilité de leur fournir des tablettes. Des collèges pilotes expérimenteront cette option« , poursuit Guy Martinache.

Plus d’artistique et de développement durable

Autre objectif, augmenter l’accompagnement artistique et culturel et s’impliquer davantage dans le développement durable. 2 collèges, celui de Provenchères-sur-Fave et celui du Tertre de Remiremont, expérimentent depuis 3 ans l’agenda 21 (démarche de développement durable). À la rentrée, un appel à projets incitera , les collégiens à travailler sur les enjeux climatiques.

Un peu plus pour remplacer les agents

Enfin, l’enveloppe dédiée aux remplacements des agents a été augmentée passant de 555 000€ à 680 000€. enfin, 13 jeunes ont pu bénéficier de formation et trouver un emploi dans les collèges.

SOS État pour Senones

Pourtant, il reste 2 ratés. Le collège de Senones se débat avec un déficit abyssal alors que le Conseil général a accepté une rallonge de 50 000€. « L’État ne veut pas faire cet effort supplémentaire pour aider le collège à revenir à l’équilibre alors que ses services sont en partie responsables de ce déficit ».

Garder le chinois

2e « coup de gueule » du vice-président, la fermeture de la secteion chinois au collège de Vittel jumelé avec Qingdao, une province chinoise liée avec les Vosges, par des conventions économiques, culturelles et touristiques.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page