Deyvillers – Les témoins de Jéhovah ont perdu leur dernier recours !

Le conseil d’État vient de refuser de casser la décision de la cour d’appel. Après le tribunal administratif (2011) et la cour administrative de Nancy(2013), il a à son tour rejeté le dernier recours possible des Témoins de Jéhovah. Le PLU est conforme et leur terrain restera en zone naturelle. « Ils ont perdu ! », se réjouit l’ADED qui mène inlassablement le combat depuis près de 10 ans. Ils vous invitent samedi à la fête de la liberté de pensée.

Le Conseil d’État, la plus haute juridiction administrative française, a rendu sa décision le 6 juin.  Il a estimé que le P.L.U. de Deyvillers était conforme aux dispositions du code de l’urbanisme et aux orientations du schéma de cohérence territoriale des Vosges centrales. Le terrain sur lequel les Témoins de Jéhovah voulaient construire leur salle de réunion de 2000 places, restera donc inconstructible. Après 6 ans de procédures, ils ont épuisé les possibilités de faire appel. La décision est définitive.

Fâchés avec le code de l’urbanisme

« Déjà en 1996, leur première tentative dans les Vosges à Remomeix avait échoué sur une question d’urbanisme. En 2004, ils ont voulu persister », souligne Hubert Sylvestre, vice président chargé des affaires juridiques de l’ADED, une association qui s’est constituée pour défendre Deyvillers et ses environs contre les risques de dérives sectaires.

98% des habitants avait voté contre ce projet

L’ADED après 10 ans de combat, se réjouit de la décision du Conseil d’État. Elle rappelle qu’en 2005, par un référendum démocratiquement organisé, ce projet avait été rejeté par 98% des suffrages par la population de Deyvillers avec une participation de 74 % des inscrits. Cette salle de réunion ne se fera pas sur le village. Un soulagement pour beaucoup de villageois qui craignaient que certaines personnes de leur famille puisse être entraînées à des pratiques qu’ils réprouvent.

Rendez-vous samedi

« L’ADED remercie très chaleureusement toutes celles et tous ceux qui, par leur aide, leur soutien ou leurs témoignages souvent émouvants, l’ont renforcée dans sa volonté de défendre les valeurs fondamentales de notre pays, parmi lesquelles il y a notamment le respect du droit, le respect des personnes, la liberté de pensée, la protection des enfants ». Ils vous donnent rendez-vous samedi 20 Juin à 19h au Parc de la Tuilerie.

19h : apéritif offert par l’ADED, 19h45 : l’actualité, 20h : repas en commun ( 5€/adulte et 3€/enfant de moins de 12ans)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page