Politique

Élections départementales – L’avenir en Vosges, ils y croient !

Ils l’avaient annoncé. Ils veulent une équipe de même sensibilité de droite qui travaille à un projet global sur les Vosges. Ils présentent 19 binômes aux élections départementales, puisque l’équipe de La Bresse et de Charmes se placent sous la même bannière.

Ils poursuivront dans la mouvance du président sortant, Christian Poncelet, «  dont la présence a grandement  bénéficié au département ».

Succession de Christian Poncelet

« Il nous cède un département en bonne santé, que ce soit financièrement ou au niveau de l’organisation. La succession a été  bien préparée« , déclare Alain Roussel, porte parole avec Philippe Faivre du mouvement « L’avenir en Vosges ».

Mixer expérience et jeunesse

Cette nouvelle équipe comprend 9 conseillers sortants et 8 nouveaux. « Une assemblée qui sera renouvelée, surtout pour les candidates !  » et veut marier l’expérience des sortants, au dynamisme et à la jeunesse de nouveaux candidats. « Ce sera le mandat de tous les changements, observe Philippe Faivre. Au 1er janvier 2017, le département verra ses compétences évoluer,  sans que nous ne connaissions les moyens qui accompagnent ces mutations ».

Espace rural et intercommunalité

L’équipe « L’avenir en Vosges » promet une attention particulière à l’espace rural et de l’aide aux structures intercommunales. Ils mettront l’accent sur le haut débit, les nouvelles technologies et les infrastructures. « Ça ne sera pas un mandat facile, note Alain Roussel. J’ai l’impression qu’on va découvrir les choses au fur et à mesure ».

Des élus exercés

Ils mettent en avant les atouts d’élus exercés aux pratiques de la vie communale et plus facilement adaptables. Les 2 équipes supplémentaires ont signé un accord de désistement, si elles se trouvaient en concurrence avec un binôme de leur sensibilité.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page