Actualités

Épicentre – Une union commerçante dynamique qui fait des émules !

La conjoncture n’est pas facile pour les commerces de centre ville. Il faut se battre. C’est ce que fait Épicentre qui tenait son assemblée générale mercredi. Elle vient de décrocher le 1er Prix régional des Unions de commerce et le Panonceau d’Or du concours national des CCI. Une belle reconnaissance pour l’originalité de ce qu’elle met en place et l’attractivité de ses manifestations.

« On a perdu quelques commerces, mais 36 ont ouverts en 2016. D’autres se battent pour rester à flots. On pensait que le numérique mettrait à mal le commerce local mais 9 achats sur 10 se font encore en boutique. les client préfèrent toucher les produits, vérifier la qualité et se faire conseiller, déclare Hervé Poirat, président d l’Union des commerçants. Avec la recherche d’authenticité, du savoir faire, les petits commerces ont leur carte à jouer !« .

La ville suit !

La ville a choisi de reconnaitre le dynamisme de cette Union de commerçants « menée avec brio » en déplafonnant son aide. Son aide était jusque là plafonnée, mais elle a décidé de jouer le jeu. Elle suivra pour 1€ de l’association, elle mettra 1€. En 2016, elle a apporté 118K€. « Nous sommes très fiers de cette reconnaissance nationale, se réjouit Michel Heinrich, maire. Le panonceau d’Or ce n’est pas rien, c’est bien la preuve qu’Épinal est une ville au commerce dynamique qui fait des émules à Nancy qui préfère faire la nocturne d’Épinal et annuler sa braderie« .

48 nouveaux commerçants

L’AG est l’occasion de rappeler qu’Épicentre dispose de 597 cartes de parking à tarif réduit dont elle peut faire bénéficier ses clients. Les chèques cadeau fonctionnent « très très bien », puisque 250K€ ont été vendus en 2016. Ils ont un véritable effet levier. Le concours de vitrines, la Fashion Night, les braderies été et automne, la Farmer city, la Saint-Nicolas avec ses 19 chalets, et la Nuit américaine fonctionnent « super bien » et seront reconduits avec la venue de Michaël Jones, guitariste de Jean-Jacques Goldman. 48 nouveaux commerçants entrent d’ailleurs à l’association cette année.

Des initiatives originales qui mobilisent

Les ressources sont en hausse, les dépenses aussi ! En 2016, le budget a augmenté de 25%. « 1€ cotisé, c’est 2 € dans l’animation », rappelle le président. « Le commerce est un art difficile dans une société complexe qui évolue, commente Michel Heinrich. On est passé de 136 adhérents à 236, c’est bien qu’il se passe quelque chose ! Il y a une vraie prise de risques et cet investissement est reconnu par le panonceau d’Or, qui sera remis le 3 avril au Ministère de l’économie. Épicentre met en place des initiatives originales qui mobilisent. Ménagez votre président car il ne faudrait pas qu’il s’essoufle !« .

3 conventions

La 1ère concerne le déplafonnement, la 2e la sécurité des braderies et des manifestations pour un coût de 75K€. La 3e serait un contrat d’objectifs. Avec le travail du manager du centre ville, la vacance des commerces a été réduite d’1/3. C’est Kim Tran qui reprend le poste laissé vacant par Franck Dini. »Nous voulons travailler un parcours shopping piétonnier, explique le maire, nous construisons un parking de 200 places pour piétonniser la place de l’Âtre. Nous avons également une charte terrasse et une subvention vitrines. Même s’il se dit que le maire ne fait rien, nous nous mobilisons pour le commerce du centre ville ! »

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page