Épinal bouge l’été – Ni Vu Ni Connu, Énergie et gouaille à tout va !

Vendredi à la Louvière, salle comble. Le rétro rock grunge populaire du groupe Ni Vu Ni Connu a conquis. Cette sympathique équipe du sud de la France a bâti son fonds de commerce sur la marginalité et la bohême, norme artistique incontournable de l’avant garde , prometteuse de galères et de rencontres enrichissantes.

Une présence scénique forte, un texte parfois  inaudible, et une interprétation très personnelle du poinçonneur des Lilas Accordéonistique et festive. ce sont des brouettes d’énergie et de  gouaille, dont nous ont gratifié l’exceptionnelle Yvette Ornière, soutenue par la profondeur cuivrée du soubassophone LindadeSouba, et la rythmique éclectique du batteur Manu.

Une joie de vivre à toute épreuve

De la simplicité et  de la joie de vivre qui balayent tous les préjugés sur l’accordéon et les instruments rarement présents  sur la scène des variétés. Une mention spéciale pour Papy qui excelle aux cordes, à la scie musicale et à la Washboard. Musicos gentiment barrés , en recherche d’échanges avec le public.

Aïe, aïe, aïe, intermittents toujours en lutte !

La salle réceptive, mais peu habituée à ce type de sollicitation, n’a pas su entrer dans le jeu. L’intermède inévitable sur les intermittents du spectacle et de  » la lutte qui se poursuit » ont battu froid un public familial venu pour se divertir.

Valentin Vaxelaire
 
Pour saisir la finesse du tricotage des paroles il vaut mieux écouter leurs morceaux sur leur site. http://www.nivuniconnulesite.com/

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page