Actualités

Épinal – Les motards en colère manifestent : Stop aux contraintes !

Dans le cadre de l’appel national de la Fédération Française, 255 Motards en Colère ont manifesté cet après-midi. Trop de contraintes, trop à payer, trop de répression ! Avant les législatives, ils interpellent les candidats : Que feront-ils pour les motards ?

« Plein le casque de ces mesures motophobes ! », tempêtent-ils.

Il faut toujours payer plus !

« On doit toujours faire plus, payer plus et risquer plus de sanctions ! La moto est un loisir. C’est un plaisir, mais si ça continue, il faudra tellement payer de contrôles, d’équipements divers, de changements de plaques que seulement quelques uns pourront se le payer », expliquent Vanessa et Julien de Thaon-les-Vosges.

Et l’état des routes ?

« Mais qui se préoccupe de l’état des routes qui est un vrai danger pour les motards, de ces nids de poule ou de ces gravillons en couches épaisses sur lesquelles il est impossible de ne pas déraper ? poursuivent les motards. La sécurité passe par des routes bien entretenues, mais ça, ça ne rapporte rien à l’État ! ».

Marre de cette politique répressive

« Nous n’en pouvons plus de toutes ces contraintes et ces sanctions, martèlent-ils. Marre de cette politique hyper répressive, où tout est obligatoire et sanctionné ! Nous sommes des gens responsables capables de nous équiper correctement sans qu’on nous y oblige, d’entretenir nos véhicules, de faire de l’éducation, de la prévention et de la reprise en main ».

Pas de contrôle technique annuel

Ils refusent également le contrôle technique. « Nos machines roulent 3 mois dans l’année, on ne va pas encore nous imposer un contrôle technique tous les ans, ce n’est plus de la sécurité, par contre, on voit bien à qui ça profite ! ».

D’autres formes d’actions

Ils ont décidé de montrer qu’ils étaient capables de se mobiliser et d’occuper le terrain pour se faire entendre. « On réfléchit à d’autres formes d’actions« , indiquent Dominique Jacquart, secrétaire FFMC 88 et Franck Noël, Coordinateur FFMC 88.

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page