Actualités

La Bresse – Le Snack des Sapins a repris du service !

Après avoir subi un violent incendie en décembre dernier, le snack des Sapins a dû être entièrement reconstruit. Le patron Serge Huser en a profité pour le rendre accessible, parfaire l’isolation et satisfaire à la RT 2012 désormais obligatoire. Le Snack  a ré-ouvert le 6 juillet et tourne à nouveau à plein régime. Il vous promet des frites dorées et croustillantes !

Fatigué qu’on pense qu’il a dû fermer suite au sinistre de décembre, Serge Huser veut faire savoir que le Snack des Sapins est bien en activité. Il a dû subir une fermeture de 6 mois le temps des travaux de reconstruction, mais il s’y est attelé dare dare dès fin mars et en a assuré le maximum lui-même. « Depuis le 29 mars, je suis ici tous les jours. Tout est neuf, sauf le patron !« , plaisante-t-il.

Un chalet neuf et accessible

Le Snack des Sapins a commencé la saison tardivement, mais avec un chalet neuf, agrandi, accessible et bien isolé. « Les clients fidèles de l’été sont revenus comme si de rien n’était, puisqu’ils n’ont pas su que le Snack avait brûlé, mais ceux de l’hiver croit que j’ai fermé, parce que la seule trace qu’il reste sur Internet, c’est l’incendie ! ». Il en a vu rouge !

Le contact, c’est le Boss !

Mais le Snack est bien en activité et le patron accueille toujours les clients, comme il le fait depuis 22 ans, avec des portions de frites gargantuesques et des gaufres qui débordent de chantilly. « C’est moi qui fait les frites et les viandes viennent du boucher local. C’est made in terroir ! », précise-t-il. Formule rapide, familiale et simple, le Snack des Sapins privilégie la relation avec le client. « Le contact, c’est le Boss », confirme Serge Huser. En hiver, il s’entoure quand même de 2 salariés saisonniers pour suivre le rythme.

Il sera au rendez-vous pour le Vosges Rallye Festival les 25, 26 et 27 août parrainé par le nonuple champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb. Cette épreuve comportera environ 380 km dont 130 d’épreuves spéciales sur asphalte, mais sans chronométrage ni classement. Il sera là pour le Road Show du samedi soir, prêt à servir frites et boissons à volonté.

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page