Actualités

Musée de l’image – En forêt, des boules de Noël …

Une nouvelle expo éclot pour Noël au Musée de l’image d’Épinal. Une histoire de boules de Noël, de cueillette et de mémoire … Une histoire de temps qui passe, des savoirs qui risquent l’oubli, de poésie d’une cueilleuse d’instants magiques, de photos qui les éternisent.

Une aventure qui commence autour d’une image de Raoul Lerouge, qui compte le repas de la veillée de Noël, où selon le système des images d’Épinal, l’illustrateur raconte une multitude de scènes avec une seule image. Cette exposition est une rencontre entre le le Centre International d’Art Verrier [CIAV] et l’histoire de ses boules de verre soufflée qui ont fait l’émerveillement de Noël et des photographies de Nina Ferrer-Gleize.

Les méandres de la cueilleuse

Des photos contemporaines de mystères, des boules design, des textes qui parle de mémoire des formes, de mains qui dansent pour les mimer, d’empreintes fuyantes, de mues et de mains vides qui traversent le temps. Il faut un vaste imaginaire pour suivre les méandres de la cueilleuse de Nina Ferrer-Gleize et les projeter sur ces boules de verre soufflées qui vont muer en boules de Noël.

Ré-enchanter le monde

« Le musée de l’image est le porte parole de la ville, déclare le maire Michel Heinrich, vous savez que nous essayons toujours de confronter les vestiges du passé à notre présent, voire notre avenir. Donner vie aux objets les rend plus aptes à nous accompagner. Cette exposition est une création, qui met en scène une idée avec le désir de la partager et peut-être de réenchanter le monde« .

Verrerie de Meisenthal

« La verrerie de Meisenthal voit le jour dans les Vosges du Nord, conte Yann Grienenberger, directeur du CIAV, une aventure déclenchée par un verrier nomade. la verrerie monte en puissance en fabriquant des objets utilitaires, puis elle devient entre 1867 et 1894 le  laboratoire d’Émile Gallé, chef de file de l’École de Nancy, lui conférant le statut de « berceau du verre Art Nouveau ».

Le Centre international d’art verrier

La verrerie compte jusque 650 salariés, mais avec l’avènement du plastic, elle ferme ses porte au 31 décembre 1969. Peu de personne ne croit en l’avenir de cette friche. En 1978, le musée du verre voit le jour, il deviendra le centre international d’art verrier en 1992. Il vise à préserver la mémoire technique de son territoire et à réinscrire la production verrière traditionnelle dans son époque.

 Un terrain d’expérimentation

Le CIAV a organisé la transmission du savoir-faire par d’anciens verriers. Il a racheté l’outillage ancien et les moules, (fonds de 1500 moules anciens) et invite des créateurs contemporains (artistes, designers…), professionnels ou en devenir (workshop d’étudiants) à confronter ici leurs questionnements au solfège verrier pour réinventer le verre. « Les boules de Noël sont nées le jour où un verrier a ramené une boule soufflée pour décorer  le sapin. Il y a un avenir si on traite le patrimoine comme un terrain d’expérimentation », assure le directeur verrier.

A voir jusqu’au 26 février 2017

Musée de l’Image
42 quai de Dogneville 88000 Épinal – Tél : 03 29 81 48 30
musee.image@epinal.fr | www.museedelimage.fr

B.Boulay

Journaliste, c'est mon job ! J'aime les rencontres qu'il suscite, la diversité des milieux où il nous mène, les enjeux qu'il explore. J'apprécie le jeu de fil de fériste de l'éthique, qui parfois nous complique bien la vie... Après plus de 15 ans d’actualités locales, ACTU 88 est né. L’essentiel en toute simplicité. ACTU 88, c’est un journal indépendant, une aventure, un regard. C’est l’histoire d’hommes et de femmes qui donnent du sens à des projets. C’est la vie d’un territoire face aux enjeux de l’avenir. Faites-en un favori et contactez-moi ! ACTU 88 sera ce que vous en ferez ...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page