Foyer de Raon-L’Étape – Une solution provisoire d’hébergement pour les vacances

La commission incendie a émis un avis défavorable pour l’étage du foyer d’enfants parce aue la construction et les matériaux risquent en cas de début de feu de provoquer une aspiration  et que tout s’enflamme en même temps. Le foyer héberge 25 enfants. Il fallait trouver une solution pour l’hébergement des enfants cet été le temps ed trouver une solution durable.

Le foyer existe depuis 40 ans. Il accueille des enfants de 6 à 12 ans, qui ne peuvent pas rester dans leur famille. « Le coût pour réhabiliter le foyer est de 465K€, explique Ghislaine Jeandel-Ballongue, vice présidente chargée de l’enfance et de la famille. Mais une étude sur la Déodatie démontre que les réponses éducatives évoluent. Les enfants sont de plus en plus maintenus dans leur famille avec un accompagnement social et éducatif. Le placement à domicile est privilégié ».

15 places d’hébergement et 12 en accompagnement à domicile

« Ce qui signifie que nous avons besoin de moins de places en hébergement permanent et plus en placement éducatif à domicile (PEAD). Pour le foyer de Raon-l’Étape, il y aurait donc besoin de 15 places en placements permanents et 12 en accompagnement à domicile. Cette proposition a été acceptée ».

Un arrêté le 11 juillet pour fermer le dortoir

Le 11 juillet, le maire, Benoit Pierrat éditera un arrêté pour fermer l’unité où se trouvait les chambres et qui présente un risque. Les enfants seront alors logés à l’internat du Lycée professionnel de Raon-l’Étape jusqu’au 28 août. Le reste des locaux du foyer resteront opérationnels, puisqu’ils répondent aux normes.

Un hébergement au LEP jusque fin août

Des rapprochements sont en cours avec la Fédération médico-sociale des Vosges, qui est une grosse structure, pour trouver une maison susceptible d’assurer cet hébergement. Une réunion est prévue fin août, pour trouver une nouvelle solution intermédiaire car le LEP doit récupérer son internat pour la rentrée et il est peu probable que la solution qui prendra le relais après le 28 août soit une solution durable sans travaux.

Sauver cet établissement qui emploie 27 salariés

« Le conseil départemental jongle un peu pour sauver cet établissement, qui doit rester à Raon-l’Étape, insiste Ghislaine Jeandel-Ballongue. Bien sûr, il y aura quelques perturbations, mais jusqu’au 28 août, les enfants seront transférés avec leurs éducateurs et il n’y a pas les contraintes de la scolarisation. Donc, mieux vaut tout tenter pour sauver ce foyer, qui est une solution pour les parents et compte 27 salariés !« .

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page