Terre de Hêtre – L’audace d’un territoire

Lundi, le Pays d’Épinal présentait le film « Terre de Hêtre » à l’ENSTIB en présence du préfet et de son directeur de cabinet. Une occasion d’ouvrir le débat avec les maires des communes forestières et les acteurs de la filière bois.

Le hêtre est une essence qu’on trouve en abondance dans les forêts vosgiennes composées au 2/3 de feuillus, mais cette essence est très peu exploitée. Utilisée pour fabriquer des meubles, elle a été délaissée.

Une marque « Terre de hêtre »

Aujourd’hui, la construction en bois a le vent en poupe. Construire avec du bois local offre une véritable opportunité de développement économique en circuits courts.

Le Pays d’Épinal a relevé le défi. Il a déposé la marque collective “Terres de Hêtre”  et il a mobilisé les professionnels de la filière bois et les collectivités dans une démarche de développement, diversification et valorisation du hêtre.

Le  Vorarlberg des Vosges

Le modèle ? Le Vorarlberg en Autriche, qui a valorisé le pin blanc. L’idée est de faire des Vosges, le « Vorarlberg » du hêtre. « Terres de Hêtre » s’inscrit dans un Pôle d’Excellence Rurale,  qui crée des synergies entre des entreprises innovantes, la recherche, l’enseignement supérieur et les propriétaires forestiers.

Un autre modèle d’économie locale

« C’est un pari audacieux pour le renouveau d’un modèle d’économie locale », plaide Philippe Eymard, président de la Communauté de communes de la Vôge vers les rives, engagée dans l’aventure.

Une charte  a été établie avec pour objectif de valoriser les bois régionaux. Elle est signée par 200 communes. Les propriétaires forestiers du Nord-Est adhérents vont pouvoir alimenter les scieries régionales.

Thermochauffer pour augmenter la résistance

Le hêtre est un bois qui n’est pas très résistant. Le CRITT testent des traitements thermiques pour lui rendre de la résistance sans traitement chimique. « La ressource existe, conclut Philippe Eymard. Elle n’est pas d’une qualité extraordinaire, mais il faut l’utiliser et travailler sur le long terme pour en améliorer la qualité ».

6 gites, 3 modèles de construction

Concrètement, un concours d’architecte a été ouvert. 6 gites fabriqués selon 3 systèmes de construction différents, seront installés près de plan d’eau de Xertigny. Ils fourniront un hébergement pour  le secteur mais seront surtout une vitrine de la construction hêtre. Les permis sont obtenus. Le projet en est à la consultation des entreprises.

Une plateforme technologique et 2 fours

Parallèlement,  une plateforme technologique sera construite sur les friches industrielles des anciennes tréfileries de Conflandey sur les communes de Hadol et Xertigny. Elle sera composée d’un atelier bois géré par l’ONF qui fabriquera du mobilier extérieur et de la signalétique en hêtre, et d’un local équipé de 2 fours pour thermochauffer le hêtre et le rendre résistant.

1 couveuse d’entreprises

Enfin, le Pôle d’excellence rurale intègre une couveuse d’entreprises sur la communauté de communes du val de Vôge, qui devrait accueillir 5 projets par an aux Voivres.

L’assemblée suggère de développer des meubles en hêtre. Peut-être une prochaine étape ?

 

ENSTIB : Ecole Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page