Actualités

Hommages à Michèle Grüner

« Je salue la mémoire de ma collègue et camarade Michèle Grüner qui aura marqué la vie politique vosgienne par son combat permanent au service des plus modestes« . Engagée au Parti communiste et conseillère régionale depuis 2008, elle défendait les sans voix. Elle est décédée hier d’une maladie.

Femme de terrain, engagée et courageuse, elle n’aura jamais manqué de soutenir avec force ses concitoyens victimes des difficultés économiques et sociales.

Porte parole des sans-voix

Fidèle à son idéal, – elle était militante au Parti communiste depuis 45 ans- , elle aura été le porte-parole des sans-voix au Conseil Régional de Lorraine où elle défendait avec constance et ténacité ses propositions de progrès social.

Une amie chaleureuse

« Avec sa disparition, nous, ses proches, perdons une amie chaleureuse et fraternelle, dont nous n’oublierons pas la franche détermination. Je présente mes plus vives condoléances à son époux Michel, à sa famille et à tous ses camarades aujourd’hui dans la peine« , Jean-Pierre Moinaux, Vice-Président du Conseil Régional de Lorraine.

Les Vosges perdent son énergie créatrice

Le département des Vosges et la Région Lorraine perdent celle qui a mis sa passion, ses idées et son énergie créatrice au service de ses concitoyens.

Femme de conviction

« Écoutée et respectée dans ses indignations comme dans ses enthousiasmes, je salue la mémoire d’une femme ferme dans ses convictions, mais toujours à l’écoute des autres. Je perds une amie. Michèle Grüner nous manquera. Je rends hommage à l’humaniste, à la militante, et je dis à sa famille, à ses proches, à ses amis, ma peine et mon affection », Daniel Gremillet, sénateur des Vosges.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page