Lacroix Vittel « emballe » le préfet

Spécialisé dans la fabrication d’emballages alimentaires en bois, carton et plastique, Lacroix Emballages ouvrait cette après-midi les portes de son site de Vittel à Gilbert Payet, préfet des Vosges, à Marie-Claude Lambert, sous-préfète de Neufchâteau et quelques invités.

Blouses enfilées et charlottes sur la tête, le groupe peut pénétrer dans l’antre de production. L’implantation à Vittel date de moins d’un an. L’atelier impression plastique, le premier à être opérationnel, fonctionne depuis octobre 2012. L’atelier impression carton a suivi 5 mois plus tard en mars 2013. Mais la direction se protège de la concurrence. Elle ne nous a pas autorisés à prendre des photos de ses installations. De même, elle communique très peu sur son activité.

17M€ pour 7000m2

Le site compte 7000m2 avec les 2 ateliers d’impression plastique et carton sur 50% de la surface et un hangar de stockage et logistique sur les 50% restants. Il représente un investissement de 17M€? pour lequel la région et le département ont participé à hauteur de 225 000€ chacun, et l’État a versé 80 000€. « Le site a bénéficié d’une convention de revitalisation, mais c’est une peau de chagrin », remarque le maire de Vittel, Jean-Claude Millot, quelque peu échaudé.

Tous les services de production en interne

« Nous sommes un groupe familial, qui veut le rester, explique Madame Lacroix. Le groupe Lacroix privilégie l’intégration de ses procédés de fabrication, de manière à être autonome. Nous maîtrisons tous les stades de la production de A à Z. Nous gagnons en flexibilité et réactivité. Le groupe forme également son personnel en interne. Il n’y a  que cette année où nous avons recruté un poste en extérieur».

25 salariés à Vittel, 23 sites dans le monde

Le site de Vittel compte 25 salariés. Le groupe en emploie 900 salariés sur le monde et 480 sur la France. « Ce n’est pas facile de s’installer en France, souligne le Dirigeant., Patrice Lacroix. La masse salariale nous plombe. Mais nous sommes bon français et mauvais industriels, sinon nous nous serions installés à l’étranger ». Il a éléments à comparaison, puisque le groupe compte 23 sites dans le monde (Canada, USA, Colombie, Belgique, Allemagne, Pologne, Roumanie et Turquie).

150 personnes dans les Vosges

Dans les Vosges, Lacroix emballages représente 150 personnes sur 3 sites, San Vallois, Hennezel et Vittel. « Au départ, nous voulions agrandir le site de San Vallois et y installer l’impression plastique qui n’existait pas en France. Ca n’a pas été possible faute de réserve foncière. Avec le recul, nous sommes satisfaits d’être implantés à Vittel. On y est mieux ici ».

2 milliards d’emballages

Créé dans le Jura en 1946 avec des produits en bois, le groupe Lacroix Emballages produit aujourd’hui plus de 2 milliards d’emballages par an pour un chiffre d’affaires de plus de 65 M€ dont 40% à l’export.

La production est labellisée Imprim’Vert et répond à toutes les normes environnementales. Le groupe teste en ce moment un recyclage des déchets plastiques sous formes de granulés prêts au réemploi.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page