Les Anti nucléaires disent STOP au rafistolage !

De drôles de bonhommes en combinaison jaunes ou blanches avaient planté leur pancarte sur le rond-point d’EDF, samedi. Non ce n’était pas des extra-terrestres, juste des militants de Vosges Alternatives au nucléaire qui répondaient à la mobilisation nationale « Occupe ton rond-point ! ». Ils y étaient !

27 réacteurs sur les 58 français ont déjà dépassé 30 ans de fonctionnement, durée approximative pour laquelle ils étaient conçus.

EDF veut prolonger les réacteurs jusqu’à 50 ans

« EDF parle de rafistoler les réacteurs nucléaires pour prolonger leur activité jusqu’à 50 ans voire 60 ans. Un projet qui pourrait coûter 250 milliards d’euros« , expliquent les militants, avec tous les dangers que ça comporte ! En face, ils défendent les 125millards d’€ que coûterait une sortie du nucléaire en 20 ans (estimation de l’association d’experts en énergie Golbal Chance).

Pas en France !

Il y a déjà eu Tchernobyl et Fukushima … Les anti-nucléaires ont vu les horreurs et les souffrance des personnes irradiées, le nombre de morts, l’impossibilité à faire face aux conséquences … Ils ne veulent pas que le prochain accident se passe en France !

Un accident, c’est ingérable

Dans beaucoup de villes, les convaincus occupent leur rond-point à l’appel du réseau Sortir du nucléaire. Ils ne veulent pas de ces risques et de ce danger permanent. « Un accident nucléaire coûte 760 milliards d’€ », argumentent-ils, reprenant les chiffres de la sûreté nucléaire.

Fermer les réacteurs de plus de 30 ans et Fessenheim

Ils demandent l’arrêt des réacteurs de plus de 30 ans et ils  y ajoutent la fermeture de la Centrale de Fessenheim en Alsace, qu’ils jugent vétuste et dangereuse. François Hollande l’avait annoncée mais elle n’est toujours pas concrétisée. Ils défendent la transition vers une France 100% énergies renouvelables, « qui pourraient créer jusqu’à 700 000 emplois d’ici 2030« .

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page