Souris verte – Du Métal au tout début de l’histoire

Les 300 métalleux présents à la Souris Verte vendredi dernier se sont offerts une belle tranche de musique historique et toujours aussi sauvage.Premier passage de métal à la souris verte !

D’authentiques  groupes trash/death de la scène régionale, qui ont quadrillé nombre de salles de concerts pendant 25 ans comme les parisiens de No Return ou Mercyless.

Un album à faire trembler les balcons

Le premier groupe a présenté les titres de son nouvel album « Inner Madness », et Max de Mercyless a fait trembler les balcons avec son scream et sa rythmique.

Loudblast déchaine les foules

Si les vosgiens de Dungortheb ont effectué l’ouverture de la session en chauffant la salle avec leur dernier disque « Extracting souls » marqué death métal technique, c’est sans conteste les Lillois de Loudblast qui ont soulevé les foules !

Une première à la souris verte

Il s’agissait d’une première à Épinal pour le groupe, mais aussi pour la Souris Verte de montrer sa capacité à accueillir dans sa grande salle, du Métal « lourd ». Et tout s’est bien passé, y compris la vente de T-Shirts et de bière en salle d’accueil pour les fans.

Pas encore assez de monde !

Luis comme certains spectateurs regrette qu’il n’y ait pa splus de monde.  » C’est grave pour le Métal de ne pas réussir à remplir toutes les sessions, où sont les fans ! Y a pas de match de catch ce soir pourtant! », déplore-t-il. Il faut croire que les amateurs du genre préfèrent les Hellfest open air aux salles de concert d’avant garde ! Il faut aussi attendre que le bouche à oreilles fasse son chemin.

V V

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page